Les heures supplémentaires rapportent plus! - Si Senior !

Actualités

Depuis le 1er janvier 2019, les heures supplémentaires bénéficient d’une réduction de cotisations sociales et sont exonérées d’impôt jusqu’à un plafond.
• Qui est concerné?

Tous les salariés du secteur public et privé amenés à effectuer des heures supplémentaires ou des heures complémentaires dans le cadre d’un contrat de travail à temps partiel. La mesure vise aussi les rémunérations versées aux salariés des particuliers employeurs. Elle concerne également certains cadres qui ont signé une convention de forfait. Plus de détails sur urssaf.fr

• Des cotisations réduites

Les heures supplémentaires (ou complémentaires) bénéficient d’un taux de réduction des cotisations salariales qui aboutit:

– à une exonération totale des cotisations retraite (retraite de base + Agirc-Arrco) pour les salariés dont la rémunération annuelle ne dépasse pas le plafond annuel de la Sécurité sociale (40 524€ pour 2019)

– et à une réduction qui peut aller jusqu’à 11,31% pour ceux dont la rémunération est supérieure à ce montant (voir décret n° 2019-40 du 24 janvier 2019 )

• Défiscalisées dans une certaine limite

Les heures supplémentaires (ou complémentaires) effectuées en 2019 seront exonérées de l’impôt sur le revenu dans la limite de 5 000€ par an (au-delà de ce plafond elles restent soumises à l’impôt).
Par Anne-Marie Le Gall le 14 février 2019

Partagez cet article

Cet article vous à plu ?

Encouragez son auteur !