Seniors : jouer au foot, c'est bon pour le coeur ! - Si Senior !

Actualités

On le sait : le sport fait du bien aux personnes âgées. Mais selon une nouvelle étude danoise, le football serait particulièrement efficace pour rester en bonne santé après 60 ans.

Halte aux préjugés : le football n’est pas réservé aux jeunes ! D’ailleurs, selon une récente étude de la Copenhagen University (située au Danemark), jouer régulièrement au foot permettrait aux seniors de rester en bonne santé. Les chercheurs danois ont ainsi suivi un groupe de volontaires (des hommes âgés de 63 à 75 ans) pendant une année entière : ceux-ci ont joué au football deux fois par semaine pendant toute la durée de l’expérience.

Résultat : après 4 mois d’entraînement seulement, les scientifiques ont observé une augmentation de 15 % de leurs capacités respiratoires et cardiovasculaires, une baisse de 30 % des troubles musculaires, osseux et articulaires et – au bout d’un an – une diminution de 3 % de l’Indice de Masse Corporelle (IMC). Par ailleurs, les chercheurs ont aussi constaté une meilleure régulation de la glycémie et du cholestérol dans le sang.

Faire un bilan cardiaque avant de se lancer

“Ces travaux montrent qu’une pratique régulière – mais peu intense – du football préserve la santé cardiovasculaire des personnes âgées, analyse Thomas Rostgaard Andersen, principal auteur de ces travaux publiés dans la revue spécialisée Plos One. Ce sport pourrait également être conseillé en cas de diabète, d’hypertension ou pour prévenir la fonte musculaire qui est fréquente chez les seniors. Enfin, comme il s’agit d’un sport collectif, c’est également un bon moyen pour lutter contre l’isolement, dont on connait l’impact négatif sur la santé.” On ajoutera que le football est aussi excellent pour la coordination des mouvements et l’endurance à l’effort. Bref, que du bon !

Tenté(e) ? Pour trouver un club près de chez vous, rendez-vous sur le site de la Fédération Française de Football, qui accueille aujourd’hui plus de 2 millions de licenciés dans l’Hexagone. A partir de l’âge de 50 ans, les professionnels de la santé recommandent quand même de faire un bilan cardiaque avant de se lancer. Et, contrairement aux idées reçues, les femmes aussi peuvent s’y mettre, avec les mêmes bienfaits…

Partagez cet article

Cet article vous à plu ?

Encouragez son auteur !